Du aux régulations existantes et leur correcte application, les temps des processus de validation actuellement ne peuvent pas être plus rapide que les établis pour le moment.